Chaque collectif est aujourd'hui riche de productions, fruits d'une réflexion, écriture et analyse collective. Autant d’outils qui racontent et nourrissent nos/vos combats et vos/nos résistances.

Les voici...

Les conférences gesticulées du réseau

Souvent disponible en Dvd mais encore mieux en vrais. Infos sur cette page

Les cahiers du Pavé

unnamed file Le cahier du Pavé n° 1 : La participation

unnamed file Le cahier du Pavé n° 2 : La participation   

unnamed file Le cahier du Pavé n° 3 : Récits de vies

”Éducation populaire et féminisme. Récits d’un combat (trop) ordinaire. Analyses et stratégies pour l’égalité” - La Grenaille 2016.

unnamed file

Disponible ici

Alexia M., Emilie Viard, Marie C., Diane K., Annaïg Mesnil, Natacha R., Katia Storaï, Cécilia G., Mélo P.G.Tiffanie D., Audrey P.

Contact ou joindre le collectif de femmes: educationpopulairefeministe@gmail.com

Cet ouvrage est le fruit d'un travail mené par onze femmes pendant plus de trois années au sein du réseau d'éducation populaire la Grenaille. C'est suite à une agression sexuelle que nous avons collectivement pris conscience de l'ampleur de l’oppression patriarcale au sein même de nos organisations de travail. Nous avons souhaité publié cet ouvrage pour agir vers plus d'égalité. Il relate à la fois l'expérience vécu au sein de l'environnement de la Grenaille mais apporte aussi des témoignages d'autres structures. Par ailleurs, vous trouverez à la fois une vulgarisation des théories féministes et des apports méthodologiques permettant de mettre au travail les rapports sociaux de sexe au sein d'un groupe.

Les Cahiers de résistance

unnamed file ”Débrayage en cours…. contre la colonisation managériale. Analyses et résistances”. Les éditions La Trouvaille – Collection l'ouvRage 2015 - Alexia Morvan, Katia Storaï et Annaïg Mesnil

Aux origines de ces cahiers, il y a nos colères. Nous avons vécu, comme beaucoup, des expériences de travail destructrices, jusque dans nos intégrités, nous avons été empêché.e.s dans l'exercice de nos métiers, privé.e.s du sens que nous souhaitions y mettre. Et nous avons vécu aussi des espaces de réalisation dans le travail.

Nous désirons donner à voir quelques formes de résistances aux attaques incessantes que nous subissons dans les stratégies coercitives de mise en servitude que l'on soit « en emploi » ou contraint de s'y soustraire.

Parce que nous pensons que la transformation sociale passe par l'organisation collective, nous proposons aujourd'hui ces trois cahiers comme une invitation à contribution.