Programme des soirées "Sortie d'chantier" 2018

C'est un format "sorties d'chantier" en 45mn qui résume la conférence gesticulée finale.

C'est au lieu de vie artistique Le Prunier sauvage à Grenoble, le 09 mars 2018

Au programme :

20h00   Melody: "Itinéraire d'une sale gosse : de l'enfance inadaptée à la pédagogie sociale."
L'éducation en tant qu'adaptation à la norme sociale fait de l'enfance
la matrice des discriminations, à partir de laquelle s’acquièrent, se
reproduisent et se superposent les schémas de domination qui structurent
notre société.
En faisant vibrer son vécu et son expérience en résonance avec les
apports philosophiques de grands pédagogues, Mélody déploie sur scène
une démonstration de pédagogie sociale sur un groove enragé. Une conférence pour penser les
blessures de l'enfance et interroger la place des enfants dans notre
société.

21h15    Bernard: "Le travail sans dessous de sens.Ou comment le chômage organisé sert à discipliner les travailleurs."
Bernard, 42 ans entre travail chômage et formation à la recherche de sens... la suite de sa vie pour décrypter les raisons qui, de plus en plus, nous font rimer travail avec mal être, souffrance et burn out
Le travail pourrait-il se conjuguer avec plaisir ?
Serait-il possible de déterminer ensemble nos besoins et d'imaginer des organisations de société permettant à chacun·e de trouver sa place ?

 22h30    Laurent : "PARAVENT BUCOLIQUE Virage ou mirage agricole"  
Laurent s’est brûlé les ailes dans ce monde agricole lié au productivisme. De la poésie aux gerbes ... de blé, il partage son regard de paysan. Une incitation à s’interroger sur la manière dont on se nourrit. L’agro-industrie produit une grande partie de notre alimentation, la standardise avec des pratiques basées sur la maîtrise du vivant, qui impactent sa diversité, sa qualité sanitaire et nutritionnelle ainsi que les écosystèmes. L’industrialisation de l’agriculture éloigne le consommateur du producteur, alors que le dialogue est nécessaire pour apporter de la compréhension sur les modes de production et sur les attentes du citoyen. Cette conférence gesticulée dévoile des travers de l’industrialisation de notre nourriture et ouvre sur l’évolution possible du respect du vivant.